5 façons d’aider les gens à vieillir avec force, confiance et indépendance

5 façons d’aider les gens à vieillir avec force, confiance et indépendance

Le vieillissement est un sujet qui comporte son lot d’idées fausses. Nombreux sont ceux qui croient que les problèmes de mémoire, la santé défaillante et les douleurs chroniques font partie intégrante de cette étape de la vie. Les recherches démontrent toutefois que nous contrôlons plus la façon dont nous vieillissons que nous le pensons.

Une étude menée en 2014 par l’American Psychological Association a révélé que la génétique compte seulement pour 30 % des pertes de mémoire liées à l’âge, le restant étant associé à des facteurs environnementaux et au mode de vie. D’autres problèmes de santé, dont le diabète, les maladies cardiaques et divers cancers, peuvent également être liés au style de vie. C’est donc dire que nous pouvons faire beaucoup de choses pour nous aider à vieillir mieux.

Lisez les cinq conseils pour vous aider à vieillir avec force, confiance et indépendance.

 

1. Demeurez (ou devenez) actif physiquement

    De nombreuses études démontrent que l’exercice physique constitue un élément essentiel pour demeurer en santé plus longtemps et bien vieillir, car il comporte une panoplie de bienfaits pour la santé. Il contribue notamment à aiguiser la mémoire, à stimuler le système immunitaire, à accroître l’énergie, à maintenir la force musculaire et la mobilité, à améliorer le sommeil, à préserver l’équilibre mental et à diminuer les douleurs chroniques. Et ce n’est pas tout. L’activité physique peut contribuer à retarder ou à améliorer les symptômes associés à l’Alzheimer, ainsi qu’à diminuer les probabilités de développer une maladie cardiaque, un diabète de type 2, de l’hypertension artérielle et un taux élevé de cholestérol. Et ce ne sont pas seulement les personnes qui ont fait de l’exercice toute leur vie qui pourront en récolter les fruits. Même ceux qui commencent plus tard peuvent tirer les bénéfices d’une activité accrue.

    Si vous souhaitez intégrer plus d’exercice dans votre routine, visez à y consacrer 150 minutes par semaine ou 20 minutes par jour, tout en combinant un mélange d’activités aérobiques d’intensité modérée à élevée, ainsi que des activités renforçant les muscles et les os. Une activité aérobique modérée peut prendre la forme d’une marche rapide ou d’une promenade en vélo, alors qu’une activité d’intensité élevée peut se traduire par un jogging ou une randonnée en ski de fond. Vous pouvez par ailleurs faire des activités de renforcement musculaire, notamment en montant des marches, en levant des poids ou en effectuant des pompes ou du yoga.

     

    2. Gardez le contact avec votre communauté

    La solitude, une question qui préoccupe de plus en plus des Canadiens de tout âge, peut constituer un facteur de risque pour d’autres problèmes de santé, dont la dépression, la démence, les maladies cardiovasculaires et les accidents vasculaires cérébraux. Le maintien de liens sociaux en vieillissant constitue par conséquent un élément essentiel pour bien vieillir.

    Assurez-vous de parler régulièrement au téléphone à vos amis et aux membres de votre famille, en plus de les voir souvent. Et ne négligez pas la possibilité de vous faire de nouveaux amis en joignant un groupe local ou en effectuant du bénévolat au sein de votre communauté. Lisez notre publication sur les cinq moyens de garder le contact avec les gens que vous aimez pour obtenir d’autres bonnes idées!

     

    Si votre mobilité réduite vous empêche de quitter votre domicile pour socialiser, nous offrons une vaste gamme de dispositifs d’aide à la mobilité qui peuvent vous venir en aide, dont des cannes, des déambulateurs et des marcheurs, des scooters, et plus encore. 

    Magasiner les dispositifs d’aide à la mobilité 

     

    3. Essayez de nouvelles choses

      En vieillissant, la vie change – nous prenons notre retraite, nos enfants quittent la maison, certains de nos proches peuvent décéder et les choses qui avaient coutume de nous donner une raison de vivre et de nous procurer de la joie peuvent disparaître. Voilà pourquoi il est important de s’adapter à ces changements et de trouver de nouvelles choses qui donnent un sens et apportent de la joie à votre vie, notamment en effectuant du bénévolat au sein de votre communauté locale, en commençant un nouveau passe-temps ou en voyageant. Le troisième âge peut s’avérer une nouvelle aventure excitante si vous le permettez.

       

      4. Demeurez actif mentalement

        Demeurer actif mentalement peut contribuer à prévenir le déclin des fonctions cognitives et les problèmes de mémoire, ainsi qu’à bien vieillir. Stimuler votre cerveau en réalisant des activités, comme faire des casse-têtes et des mots croisés, ainsi que jouer au Sudoku et aux échecs, constitue une bonne méthode pour demeurer vif d’esprit. Mais même les petites choses simples comme cuisiner une nouvelle recette ou changer votre routine quotidienne en prenant un autre chemin pour se rendre à l’épicerie peuvent contribuer à entraîner votre cerveau.

         

        5. Mangez sainement

          Bien qu’il soit important de manger varié et équilibré tout au long de la vie, cela le devient de plus en plus en vieillissant. Éviter les aliments sucrés et les glucides raffinés et manger abondamment des fruits, des légumes, des grains entiers et des noix peuvent contribuer à stimuler votre niveau d’énergie, ainsi qu’à vous protéger de maladies comme les maladies cardiaques, le cancer, le diabète de type 2, la maladie de Parkinson et l’Alzheimer.



          Ressources

          https://www.helpguide.org/articles/alzheimers-dementia-aging/staying-healthy-as-you-age.htm

          https://www.webmd.com/healthy-aging/healthy-aging-secret#1

          https://www.healthline.com/health/aging-gracefully#tips

          https://www.psychologytoday.com/ca/blog/media-spotlight/202006/exploding-the-myths-about-aging

          https://www.csep.ca/CMFiles/Guidelines/CSEP_PAGuidelines_older-adults_en.pdf

          https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/conseils-activite-physique-aines-65-ans.html

           

           

          Les renseignements présentés dans cet article de blogue sont donnés uniquement à des fins éducatives. Ils ne remplacent en aucun cas un avis médical professionnel, un diagnostic, un traitement ou des soins professionnels. Vous devriez toujours consulter un médecin ou tout autre professionnel de la santé si vous avez des préoccupations ou des questions à propos de votre santé.