Blog Vie saine

Comment faire de l’exercice avec une mobilité réduite

Comment faire de l’exercice avec une mobilité réduite

On considère que la pratique régulière d’exercice constitue la panacée d’une bonne santé, puisqu’elle comporte une panoplie de bienfaits, notamment pour la santé mentale, la flexibilité, la circulation sanguine, l’énergie et la capacité à éviter les chutes. Par ailleurs, même si vous n’avez jamais été très actif, vous pouvez quand même récolter les fruits de l’adoption d’un programme d’exercice régulier.

Si vous êtes une personne à mobilité réduite, que ce soit en raison de votre âge, d’un handicap, d’une blessure ou d’autres limitations personnelles, peut-être avez-vous évité de faire de l’exercice ou pensé que ce n’était pas fait pour vous. Mais c’est tout simplement faux. En trouvant des activités adaptées à vos capacités, vous serez en mesure d’en retirer les bienfaits.

Avant d’entamer un nouveau programme d’exercice physique, parlez-en à votre médecin ou à votre physiothérapeute. Ils seront en mesure de vous conseiller sur les types d’activités qui vous conviennent et l’état de préparation de votre corps pour les réaliser. Il peut également être bon de rencontrer au moins une fois un entraîneur personnel qui pourra monter un programme adapté à vos capacités et vous conseiller sur la bonne façon de réaliser des exercices sans vous blesser.

 

Exercices d’endurance pour les personnes à mobilité réduite

Les exercices d’endurance sont des exercices qui augmentent votre rythme cardiaque, réchauffent vos muscles et vous forcent à respirer plus profondément. Ils contribuent à accroître l’énergie et la résistance, ainsi qu’à stimuler la circulation sanguine et la circulation des fluides dans le corps.

  • L’aquaforme ou l’aquajogging

Les exercices dans une piscine sont très populaires auprès des gens à mobilité réduite. L’eau soutient le poids, diminue la pression sur les articulations, réduit la douleur et diminue la crainte de tomber. Essayez de chercher un cours d’aquaforme à votre centre de loisirs local ou d’effectuer de l’aquajogging par vos propres moyens.

  • Marcher

Si vous pouvez marcher, l’intégration de marches sur une base régulière dans votre programme d’exercice constitue un moyen facile et accessible de faire de l’exercice. La promenade en sera d’autant plus plaisante si vous invitez un ou une ami(e) à vous accompagner. Passer du temps dans la nature comporte par ailleurs ses propres bienfaits pour la santé mentale.

  • Aérobie sur chaise

Si vous êtes incapable de vous tenir debout, souffrez de problèmes de genoux ou de chevilles ou avez peur de tomber, la pratique d’exercices sur une chaise constitue une belle façon de bouger. Les entraînements assis peuvent s’avérer aussi ardus que les exercices réalisés debout.

L’aérobie sur chaise peut prendre une forme aussi simple que donner des coups de poing dans les airs avec ou sans poids ou faire des exercices avec des bandes de résistance légère.

 

Exercices de force musculaire pour les personnes à mobilité réduite

Il est primordial de renforcer ses muscles et ses os pour améliorer son équilibre et prévenir les chutes.

  • Exercices en position assise

De nombreux exercices traditionnels pour le haut du corps peuvent être réalisés en position assise. Essayez de faire des développés d’épaules, des flexions des biceps et des extensions de triceps à l’aide d’haltères, de bandes de résistance ou même de conserves. Visez à faire deux ou trois séries de 12 répétitions en ajoutant du poids au fur et à mesure que votre force s’améliorera.

Parmi les exercices de force musculaire qui ne requièrent pas d’équipement autre qu’une chaise, on retrouve les exercices assis-debout et les développés de triceps. Pour les exercices assis-debout, commencez à vous asseoir sur le bout de votre chaise, ramenez vos orteils sous vos genoux et levez-vous, puis assoyez-vous 10 fois d’affilée. Pour les développés de triceps, assoyez-vous sur votre chaise avec les mains appuyées sur les appuis-bras, puis étendez les bras et levez-vous de votre chaise 10 fois d’affilée.

 

Exercices de flexibilité pour les personnes à mobilité réduite

Finalement, le type d’exercice que vous devriez essayer d’intégrer est les étirements afin d’améliorer votre flexibilité, lesquels renforcent l’amplitude de mouvement, aident à prévenir les blessures et diminuent la douleur et la rigidité.

  • Le yoga et le tai-chi

Le yoga et le tai-chi sont de belles activités pour améliorer la flexibilité. Ils peuvent par ailleurs être adaptés pour être pratiqués sur une chaise. Afin de vous assurer de les réaliser correctement, essayez de trouver un cours dans votre communauté locale, un cours en ligne ou un professeur privé.

Voici seulement quelques exemples des nombreux exercices qui peuvent être faits, peu importe votre niveau de mobilité. Pourquoi ne pas les essayer et juger par vous-même des bienfaits que vous pourriez en retirer!

 

Ressources

https://myhealth.alberta.ca/Alberta/Pages/active-limited-mobility.aspx

https://www.helpguide.org/articles/healthy-living/chair-exercises-and-limited-mobility-fitness.htm

https://www.weightwatchers.com/ca/en/article/exercising-limited-mobility

https://eldergym.com/vital-exercises-for-those-with-limited-mobility/

https://www.caregiversolutions.ca/health-and-wellness/eight-chair-exercises-for-older-adults-with-limited-mobility/

https://www.lifeline.ca/fr/ressources/14-exercices-pour-ameliorer-la-force-et-lequilibre-des-aines/

 

 

Les renseignements présentés dans cet article de blogue sont donnés uniquement à des fins éducatives. Ils ne remplacent en aucun cas un avis médical professionnel, un diagnostic, un traitement ou des soins professionnels. Vous devriez toujours consulter un médecin ou tout autre professionnel de la santé si vous avez des préoccupations ou des questions à propos de votre santé.